(¯`★ ◊ sσмєωнєяє єℓsє ◊ ★´¯)

07 novembre 2008

10 mois..

Cela a fait 10 mois il y a deux jours, 10 de trop, 10 mois impossible à vivre, 10 mois trop longs, 10 mois injustes. Juste 10 mois que je ne me rends toujours pas réellement compte de ce qui m'arrive, que j'ai l'impression qu'elle va revenir de son voyage un jour et que je la reverrai. 10 mois que je m'illusionne, 10 mois que je suis complètement déchirée...

Posté par NeVEraLoNe à 23:28 - Commentaires [0] - Permalien [#]


....

Les jours passent, je les regarde passer, j'attends demain avec impatience en espérant aller mieux, j'attends demain avec impatience pour voir si quelque chose à changer... Mais c'est le même scénario tous les jours, je me réveille et ma première pensée va à elle, je sens toujours ce vide en moi, et je n'essaie même pas de le combler. Je me rends compte que cela sera impossible de toute manière. Le temps morose ne me rends pas de bonne humeur, je suis à fleur de peau, mais j'essaie de paraitre bien, comme d'habitude... J'aimerais, rien qu'une fois, juste ne plus paraitre mais simplement, juste être...

Posté par NeVEraLoNe à 23:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2008

tellement

J'ai tellement envie de pleurer, j'ai tellement envie de crier, j'ai tellement envie d'exprimer ma rage, j'ai tellement envie de partir, j'ai tellement envie de lui parler, j'ai tellement envie de la revoir, j'ai tellement envie de sentir sa présence, j'ai tellement besoin d'elle a mes cotés.... Je ne tiens plus, je n'avance plus, je n'ai jamais avancé depuis son départ, je m'effondre, je ne peux plus me relever....

Posté par NeVEraLoNe à 19:37 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Mauvais pressentiment...

Pourquoi les gens reviennent toujours au mauvais moment? A quoi ça leur sert? Elle est revenue dès que je suis apparue dans sa vie. Elle est revenue après deux mois d'absence. Pourquoi? Je ne comprends pas, je n'essaie pas de comprendre. Pour moi, elle n'a pas à le faire... Je ne la connais pas, je ne connais pas l'histoire qu'ils ont vécu mais je sais qu'il était accro. Il me dit que ça ne lui fait rien, que c'est fini. J'aimerais bien le croire, mais je n'y arrive pas. Je me dis que son retour dans sa vie n'est pas la meilleure des choses, que ça va lui faire repenser au passé, que peut-être il voudrait y revenir, que peut-être il voudrait revivre la même chose avec elle. Je l'écris car il ne comprend pas ma réaction, je sens qu'il a changé de comportement envers moi, autant dans ses gestes que dans ses mots. Je ne sais pas ce que je dois faire, je ne veux pas avoir mal, je n'ai pas envie d'être déçue, j'ai comme un mauvais pressentiment. Il me dit que ça l'fait rire, qu'il n'y a aucune histoire. Tant mieux qu'il en rigole, pas moi. Ça m'fout mal, ça ne devrait pas, je sais pas pourquoi je suis comme ça avec cette histoire. J'me pose beaucoup de questions. Il est loin, ils sont dans la même ville, j'ai l'impression qu'il n'y est pas indifférent, qu'il a encore des sentiments même s'il le nie. Je ne le vois pas comme ça, j'ai l'impression de savoir comment va finir cette histoire, il va retomber dedans, et moi je n'aurais plus qu'à sortir de sa vie comme si je n'avais jamais exister...

Posté par NeVEraLoNe à 18:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 octobre 2008

...

Demain, 11h, examen d'histoire du Droit public. Mes révisions ont commencées aujourd'hui. J'ai du mal à me remettre au travail, la concentration m'échappe, je n'y arrive plus. Plus l'heure s'approche, plus je m'en veux. Elle aurait été là, elle m'aurait soutenue, elle m'aurait boostée... En fait, si elle avait été là, sa voix, son visage n'occuperaient pas mes pensées tout le temps.. Je m'en veux de ne pas avoir assez travailler, je suis désolée Maman. Je ne veux qu'une chose, c'est qu'elle soit fière de moi, mais je sais qu'elle ne peut pas l'être..Je ne sais plus quoi faire, je ne sais plus quoi dire, je ne sais plus quoi penser... Je ne veux qu'une seule chose, c'est la voir, rien qu'une dernière fois.. Je ne supporte plus de ne plus sentir sa présence à mes cotés, je n'y arrive pas.. Je n'arrive pas à me relever de son décès...Elle m'avait promis qu'elle serait là pour ma première année de Droit, pour me soutenir..Finalement, elle n'est pas là, et ça je ne le supporte pas...

Posté par NeVEraLoNe à 20:20 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 octobre 2008

Cette femme là.

Hier, il faisait beau. Comme tous les jours, on se retrouve à la terrasse du Studio. Je lève la tête et je la vois, elle, cette femme que je n'avais plus vu depuis neuf mois, depuis le jour de l'enterrement. Elle est à la même terrasse que moi, je reste bloquée. Je ne sais pas pas ce que je dois faire, aller la voir ou pas. Elle, c'était la meilleur amie de ma mère, je ne sais pas si je suis prête pour la voir, pour lui parler. Je reste silencieuse, puis je prends ma décision, j'y vais avec la boule au ventre.  Elle me reconnait, commence à me parler. On discute puis la question arrive, évidemment. "Comment tu vas toi?" Question anodine normalement mais le ton qu'elle emploie laisse paraitre des sous-entendus. Ma réponse est la même que d'habitude. "Super, la fac c'est dur, j'ai recommencé à monter.." J'évite le vrai sens de cette question. Je ne l'avouerai jamais, encore moins devant elle. Je dois être forte, je dois aller bien. Je retourne à ma table. Cette rencontre m'a bouleversée mais je ne le montre pas. Pleins de souvenirs remontent, des bons comme des mauvais. La boule au ventre reste toute la journée. Cette femme, il fallait que je le revois un jour, mais je me rends compte que c'était encore beaucoup trop tôt.

Posté par NeVEraLoNe à 10:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 octobre 2008

9 mois, un cap...

11H35, dans 25 minutes je suis en w-e. Aujourd'hui, j'assiste à ce cours pour la première fois. L'amphi est vide, surement dû aux effets de l'alcool du jeudi soir... Le prof avec sa voix monotone nous endort tous, je n'ai pas envie d'écouter, je n'ai pas envie de l'entendre. Le moral n'est pas au plus haut. Mon voisin me propose un p'tit bac, alors pendant deux heures, on enchaine toutes les lettres de l'alphabet. Je me concentre, je n'y pense plus. Des  mots, des noms inexistants apparaissent, on rigole, on s'en fout. C'est futile mais je m'évade. L'espace d'un instant, les problèmes ne sont plus là, enfin si, enfouis au fond de moi. La lettre Z est finie, on arrête, les pensées noires reviennent. J'en ai marre, elles ne me quittent pas. Cela fait 5 jours qu'on a passé le cap des 9 mois. 9 mois beaucoup trop longs, 9 mois beaucoup trop durs, 9 mois qu'elle n'est plus là, 9 mois que je ressens ce vide en moi...

Posté par NeVEraLoNe à 10:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]

09 octobre 2008

Elle me manque...

Voila, j'suis en Fac, l'endroit où l'on est livré a nous-même. Je sais pas si Elle me voit, j'espère qu'Elle est fière de moi, je ne sais pas, je ne sais plus. Les jours passent et j'me demande encore ce qu'Elle aurait pu me dire aujourd'hui, je suis totalement perdue, alors je fais comme les autres, et j'essaie de ne pas me poser de questions...
Mais j'sens de plus en plus un vide en moi encore une fois, j'ai besoin de quelqu'un pour m'épauler, j'ai besoin d'une Mère tout simplement... J'ai eu cette chance, je ne sais pas si j'en ai assez profité, maintenant je prends conscience de la chose et me rends compte que je ne pourrais plus revenir en arrière... Je vais devoir faire avec, faire toute seule. Je sais que j'ai du monde autour de moi mais le manque, malgré ça, ne se comble pas... Je ne pleure plus, je ne parle plus, j'essaie de ne plus penser, mais son image me hante, me hante de plus en plus, peut-être parce que j'ai peur de la voir s'en aller, je ne sais pas... Je n'éprouve aucun besoin, en fait si, un, celui qu'Elle revienne...

Posté par NeVEraLoNe à 21:23 - Commentaires [3] - Permalien [#]

11 mai 2008

    Dans la nuit qui m'environne,
    Dans les ténèbres qui m'enserrent,
    Je loue les Dieux qui me donnent
    Une âme, à la fois noble et fière.

Prisonnière de ma situation,
        Je ne veux pas me rebeller.
        Meurtrie par les tribulations,
        Je suis debout bien que blessée.

    En ce lieu d'opprobres et de pleurs,
    Ou je ne vois qu'horreurs et ombres
    Les années s'annoncent sombres
    Mais je ne connaîtrai pas la peur.

        Aussi étroit soit le chemin,
        Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme
Je suis le maître de mon destin,
        Le capitaine de mon âme
.
      

Posté par NeVEraLoNe à 15:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]