Mon frère est parti pour quatre jours. Moi, je reste là, seule, chez moi. Je n'ai pas envie de rester là. J'erre à travers la maison. Je ne sais pas ce que je cherche, je ne sais plus quoi faire. On m'a proposé de ne pas rester chez moi ce soir. J'ai voulu rentrer, je ne sais pas pourquoi. Dès que je suis seule, c'est le même refrain, je ne sais pas quoi faire de ma pauvre âme, alors je pense. Et c'est mauvais de penser de nos jours. Je regarde le sol, je regarde le plafond, je regarde le vide, et seules des larmes roulent sur mes joues. Rien d'autre. Je regarde dans mon paquet pour chercher une cigarette, mais il n'y a plus rien. Je sais que je devrais appeler quelqu'un n'importe qui, au moins pour qu'un son sorte de ma bouche, mais non. Je ne le ferai pas, parce-que je ne veux pas craquer devant les gens, même par téléphone. Des milliers de questions tournent dans ma tête, je n'arrive plus à les contenir, je n'arrive pas à y répondre. Je voudrais sortir, pour me vider la tête. Je sais que ce n'est pas la bonne solution, mais je donnerai tout pour me vider la tête au moins pendant quelques heures. Pour ne pas y penser. Pour ne pas faire de rapport avec Elle à chaque fois que quelqu'un dit quelque chose. Pour ne pas avoir le regard vide. Pour ne pas avoir un rire qui sonne faux. Ou pour juste répondre "oui" à l'éternelle question "Comment vas-tu?" car je ne maitriserai plus mes pensées. Je voulais essayer d'être seule pour voir si j'allais réussir mais je n'aurais pas du. Au fond de moi, je connaissais déjà la réponse...