Dans la nuit qui m'environne,
    Dans les ténèbres qui m'enserrent,
    Je loue les Dieux qui me donnent
    Une âme, à la fois noble et fière.

Prisonnière de ma situation,
        Je ne veux pas me rebeller.
        Meurtrie par les tribulations,
        Je suis debout bien que blessée.

    En ce lieu d'opprobres et de pleurs,
    Ou je ne vois qu'horreurs et ombres
    Les années s'annoncent sombres
    Mais je ne connaîtrai pas la peur.

        Aussi étroit soit le chemin,
        Bien qu'on m'accuse et qu'on me blâme
Je suis le maître de mon destin,
        Le capitaine de mon âme
.